INFORMACIÓN ACERCA DE LAS COOKIES UTILIZADAS
Nous vous informons que pendant votre navigation dans les sites Internet du groupe Ibercaja, nous employons des cookies propres et de tiers (fichiers de données anonymes) qui sont stockés dans le dispositif de l’utilisateur de manière non intrusive. Ces données sont exclusivement utilisées pour autoriser et étudier de manière anonyme certaines interactions de la navigation sur un site Internet et contiennent des informations qui peuvent être mises à jour et récupérées. Si vous poursuivez votre navigation sur notre site Internet, cela implique que vous acceptez l’utilisation desdits cookies. Vous pouvez obtenir plus d’information, ou savoir comment modifier la configuration, dans notre section Politique de cookies


Facebook
Twitter
Google+

Tauromaquia

En 1816, Goya mit à la vente sa troisième grande série de gravures, “La Tauromachie”. Dès sa jeunesse, Goya fut été un grand amateur des courses de taureaux. Après la guerre, les corridas et les spectacles de taureaux réapparurent avec force et Goya ne manqua pas l’occasion de gagner un peu d’argent mais la série ne fut pas vendue comme le peintre aurait voulu.

Face à d’autres séries de gravures de taureaux, comme celle d’Antonio Carnicero, qui étaient simplement descriptives, Goya voulut représenter par des images une histoire de la tauromachie en Espagne, en suivant un ordre chronologique allant du Moyen Âge aux toréros les plus célèbres de son époque comme l’aragonais Antonio Ebassun “Martincho, le sévillan José Delgado “Pepe-Illo” ou son admiré Pedro Romero, torero de Ronda.

Il refléta également les différentes “suertes” des corridas, les moments de triomphe des toreros et même les malheurs et accidents survenus pendant le combat contre le taureau. Un dramatisme intense, obtenu grâce à une grande virtuosité technique, apparaît dans toutes les estampes de la série mais les gens ne surent pas apprécier la qualité et la valeur artistique de La Tauromachie et préférèrent d’autres images tauromachiques plus conventionnelles.

Afficher plus d’information

œuvres remarquables