INFORMACIÓN ACERCA DE LAS COOKIES UTILIZADAS
Nous vous informons que pendant votre navigation dans les sites Internet du groupe Ibercaja, nous employons des cookies propres et de tiers (fichiers de données anonymes) qui sont stockés dans le dispositif de l’utilisateur de manière non intrusive. Ces données sont exclusivement utilisées pour autoriser et étudier de manière anonyme certaines interactions de la navigation sur un site Internet et contiennent des informations qui peuvent être mises à jour et récupérées. Si vous poursuivez votre navigation sur notre site Internet, cela implique que vous acceptez l’utilisation desdits cookies. Vous pouvez obtenir plus d’information, ou savoir comment modifier la configuration, dans notre section Politique de cookies


Facebook
Twitter
Google+

Présumé autoportrait

Présumé autoportrait

Fiche technique

  • Auteur Francisco de GOYA Y LUCIENTES
  • Titre Présumé autoportrait
  • Chronologie 1792
  • Technique Crayon graphite, sanguine et craie sur papier vergé de couleur ocre

Description

Cet Autoportrait supposé est un dessin d’académie effectué par Goya à l’Académie des Beaux-Arts de San Fernando, où il était professeur et lieutenant directeur de peinture, le 30 avril 1792. Le dessin est sur le revers d’un autre dessin d’académie de son disciple Ignace de Uranga, qui représente un homme debout appuyé sur une lance, et un autre assis. Les deux dessins, avec une série de sept autres « académies », un portrait de Charles IV, une copie d’un original de Goya et une copie d’un Ecce Homo de Mateo Cerezo, furent envoyés par Uranga à l’Académie royale de San-Luis de Saragosse en novembre 1794, pour montrer les avancées des disciples de l’École de dessin de la Société royale économique aragonaise. C’est pour ces œuvres que l’Académie de San-Luis a nommé Ignacio de Uranga académicien surnuméraire en peinture. L’agréable surprise aura été le dessin de Goya, qui était peut-être utilisé pour la formation des élèves de la jeune académie de Saragosse.

Situation dans le musée

Vous pouvez trouver cette œuvre au Niveau 2 Salle Goya