INFORMACIÓN ACERCA DE LAS COOKIES UTILIZADAS
Nous vous informons que pendant votre navigation dans les sites Internet du groupe Ibercaja, nous employons des cookies propres et de tiers (fichiers de données anonymes) qui sont stockés dans le dispositif de l’utilisateur de manière non intrusive. Ces données sont exclusivement utilisées pour autoriser et étudier de manière anonyme certaines interactions de la navigation sur un site Internet et contiennent des informations qui peuvent être mises à jour et récupérées. Si vous poursuivez votre navigation sur notre site Internet, cela implique que vous acceptez l’utilisation desdits cookies. Vous pouvez obtenir plus d’information, ou savoir comment modifier la configuration, dans notre section Politique de cookies


Facebook
Twitter
Google+

Saint Isidore le Laboureur

Saint Isidore le Laboureur

Fiche technique

  • Auteur Jusepe Leonardo Chabacier
  • Titre Saint Isidore le Laboureur
  • Chronologie c. 1625-1630
  • Technique Huile sur toile

Description

Saint Isidore le Laboureur est l’œuvre d’un peintre aragonais de Calatayud, Jusepe Leonardo Chabacier, qui appartenait à la famille de Leonardo de Argensola. Il a développé son activité de peintre à Madrid. Cette œuvre des débuts de la peinture baroque montre le saint madrilène du xiisiècle, qui fut ouvrier agricole journalier au service de Juan de Vargas. Il apparaît agenouillé et implorant aux pieds de ce dernier. Le saint, à la silhouette ronde, produit l’un des miracles qui lui sont attribués : il plante un aiguillon dans le sol pour faire jaillir l’eau qui lui permettra d’étancher la soif de son maître, Juan de Vargas, lors d’une journée d’été. Au second plan, on contemple un autre miracle du saint, celui où les anges l’aident à labourer les champs avec les bœufs, car le saint avait pris trop de temps pour prier. Au fond, dans un paysage des environs de Madrid, on distingue le pont de Ségovie sur la rivière Manzanares et l’Alcazar des Autrichiens, une résidence royale transformée par Juan Gómez de Mora entre 1614 et 1620. Ce tableau serait peint par Leonardo peu après la canonisation du saint qui eut lieu en 1622.

Situation dans le musée

Vous pouvez trouver cette œuvre au Niveau 1 Goya Antécédents