INFORMACIÓN ACERCA DE LAS COOKIES UTILIZADAS
Nous vous informons que pendant votre navigation dans les sites Internet du groupe Ibercaja, nous employons des cookies propres et de tiers (fichiers de données anonymes) qui sont stockés dans le dispositif de l’utilisateur de manière non intrusive. Ces données sont exclusivement utilisées pour autoriser et étudier de manière anonyme certaines interactions de la navigation sur un site Internet et contiennent des informations qui peuvent être mises à jour et récupérées. Si vous poursuivez votre navigation sur notre site Internet, cela implique que vous acceptez l’utilisation desdits cookies. Vous pouvez obtenir plus d’information, ou savoir comment modifier la configuration, dans notre section Politique de cookies


Facebook
Twitter
Google+

Tristes pressentiments de ce qui viendra

Tristes pressentiments de ce qui viendra

Fiche technique

  • Auteur Francisco de Goya y Lucientes
  • Titre Tristes pressentiments de ce qui viendra
  • Chronologie 1810-1814, édité en 1863
  • Technique Eau-forte, pointe sèche, burin et brunissoir

Description

La première gravure des Desastres, que Goya a sans doute exécutée durant la dernière étape de réalisation de la série, vers 1814-1815, quand il grava les Caprichos Enfáticos, est frappante, comme un coup qui heurte la sensibilité du spectateur. Dans une ambiance ténébreuse, un homme à genoux, les bras écartés en signe de désespoir, regarde vers le ciel et semble se demander : pourquoi un tel désastre s’approche-t-il de l’Espagne et des Espagnols?

Le personnage, dans son attitude, anticipe dans un sens laïc la version religieuse du Christ de la Prière sur le mont des Oliviers, petit tableau que Goya offrira en 1819 aux Piaristes du collège San Antón de Madrid. at Goya would present to the Escolapio priests at the San Antón School in Madrid.

Situation dans le musée

Vous pouvez trouver cette œuvre au Niveau 2 Goya Gravures

Multimédia